Jour 26 : 17 septembre 2018

L’immigration s’invite de nouveau au débat des chefs qui se déroule cette fois-ci en anglais, pour la première fois de l’histoire du Québec, sur les ondes de CTV. François Legault défend son plan en immigration et répond aux attaques de Philippe Couillard et Jean-François Lisée. Les chefs des quatre partis se retrouvent dans une situation délicate lorsque la chef d’antenne de CTV, Mutsumi Takahashi, les questionne au sujet du Bonjour-Hi en déclarant que les anglophones du Québec ont été considérés comme des « citoyens de seconde classe » lorsque l’Assemblée nationale a réclamé que les commerçants utilisent uniquement le mot « Bonjour » pour accueillir leurs clients.

Philippe Couillard annonce son plan environnemental en matière de voitures électriques. Il entend « bonifier de 1 000 $ le soutien pour l’achat d’un véhicule électrique » d’ici 2020 et « augmenter de 200 $ le soutien pour l’achat d’une borne de recharge à domicile avec un rabais pouvant atteindre un maximum de 800 $ ». D’ici 2020, M. Couillard compte également augmenter à 100 000 le nombre de voitures électriques sur les routes du Québec. Lors d’une rencontre avec la mairesse de Montréal, Valérie Plante, le dossier de l’immigration fait l’objet de nouvelles discussions. En point de presse suite à cette rencontre, la mairesse indique que la diminution de l’immigration économique représente un enjeu pour Montréal. M. Couillard profite de sa rencontre avec Mme Plante pour réitérer son appui à la ligne rose du métro de Montréal.

equals

Devant les locaux de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Jean-François Lisée dévoile le plan du PQ visant à favoriser l’achats de produits québécois par les consommateurs et les institutions publiques de la province. Intitulé Québec Inc., ce plan créerait une certification « Fabriqué au Québec » permettant aux consommateurs de reconnaître les biens fabriqués ou conçus ici. Il modifierait aussi les règles encadrant la gestion des appels d’offres qui permettent aux institutions publiques de se procurer des biens et services. Le PQ remplacerait la règle du plus bas soumissionnaire actuellement en vigueur par une règle du « plus bas prix ajusté favorisant les entreprises dont « l’empreinte carbone » est faible et qui respectent les droits des travailleurs ».

equals

Un gouvernement caquiste investirait 5 millions $ par année sur 4 ans, pour un total de 20 millions $, dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer. De plus, un gouvernement caquiste lancerait des consultations publiques sur un possible élargissement de l’aide médicale à mourir. Le chef François Legault se préparant pour le débat des chefs en anglais, c’est François Bonnardel et Marguerite Blais qui annoncent cet engagement. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, rejette l’idée de la CAQ d’implanter des seuils d’immigration.

equals

Manon Massé se prépare pour le débat des chefs en anglais et c’est le co-porte-parole, Gabriel Nadeau Dubois, de passage au Saguenay-Lac-St-Jean, qui dévoile leur plan de lutte contre la corruption. Celui-ci annonce vouloir faire un « grand ménage pour enrayer la corruption » et propose que les dirigeants des corps policiers soient nommés par les deux tiers des élus de l’Assemblée nationale. Dans les 100 premiers jours de son mandat au gouvernement, QS compte également nommer un civil comme co-commissaire afin de faire contrepoids au commissaire policier chargé de mener les enquêtes.

equals

Tweets du jour

Caricature du jour