Jour 34 : 25 septembre 2018

L’élection d’un gouvernement minoritaire au Nouveau-Brunswick formé par le Parti progressiste-conservateur, alors que le Parti libéral du Nouveau-Brunswick a remporté les suffrages populaires, ramène en avant-plan l’instauration d’un système de scrutin proportionnel mixte au Québec. Une telle proposition rallie le PQ, la CAQ et QS.  

La candidate dans Jean-Lesage, Gertrude Bourdon, annonce qu’un forum sur la main-d’œuvre en santé serait organisé dans les 100 premiers jours d’un gouvernement libéral. Elle précise que « considérant la pénurie de main-d’œuvre actuellement en cours, nous devons plus que jamais trouver ensemble des solutions pour favoriser l’embauche et la rétention du personnel ». Philippe Couillard accuse François Legault de se livrer à un « salissage malicieux », ce qui est indigne d’un aspirant premier ministre, alors que le chef de la CAQ suspecte M. Couillard de cacher de l’argent à l’étranger.  

equals

Jean-François Lisée rejette l’idée de former une coalition avec un éventuel gouvernement minoritaire de la CAQ. Il refuse toutefois de préciser s’il s’allierait à François Legault pour éviter la réélection de Philippe Couillard et son équipe. Le PQ annonce qu’il est prêt à rouvrir la loi pour autoriser les « cafés cannabis », qui seraient des commerces où les Québécois pourraient fumer du cannabis, sur le même type de modèle que l’on retrouve dans la ville d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Il est également prêt à donner plus de pouvoir à la Commissaire à l’éthique sans nécessairement avoir l’assentiment des deux tiers des députés qui siègent à l’Assemblée nationale.

equals

En Chibougamau, François Legault dit qu’il s’inspirera de l’ancien premier ministre du PQ, Bernard Landry, pour conclure de nouvelles ententes inspirées de la « Paix des Braves », accord historique qui a accordé une autonomie accrue aux Cris, avec d’autres nations autochtones, mais dont le modèle reste à définir. Contrairement à M. Lisée, le chef de la CAQ s’oppose à l’ouverture de « cafés cannabis » car de tels établissements banaliseraient la consommation de cette substance. M. Legault trouve « insultant » pour les régions que M. Couillard l’accuse de faire campagne « loin, loin, loin » pour fuir les questions des journalistes. 

equals

Manon Massé ne renie pas les liens entre son programme politique et le marxisme. « Ce que j’essaie de dire, c’est que dans le fond, je m’en fous des étiquettes parce que dans le fond, je ne suis pas une idéologue ». Mme Massé discute avec le youtubeur québécois PL Cloutier des neuf engagements de son parti, le tout en aspirant de l’hélium. 

equals

Tweets du jour

Caricature du jour