Vers un nouveau gouvernement au Québec

C’est aujourd’hui que les Québécoises et les Québécois choisissent leur prochain gouvernement. Est-ce que ce dernier sera au pouvoir pour les quatre prochaines années ou pas? Selon l’agrégateur de sondages, Québec 125, il y a 50 % de chance que le prochain gouvernement soit minoritaire et formé par la Coalition Avenir Québec.  Cela fait également en sorte que le Parti libéral du Québec pourrait être réélu ce soir.

Toutefois, comme la bataille électorale est serrée dans plusieurs comtés à travers le Québec, H+K Stratégies croit que les trois scénarios électoraux ci-dessous sont possibles.

Scénario no 1 – Gouvernement minoritaire caquiste

  • Durée de vie probable entre 18 et 24 mois
  • Vision gouvernementale à court terme
  • Gouvernance avec les partis de l’opposition
  • Possibilité d’alliance avec un ou plusieurs autres partis
  • Premiers mois au ralenti, avec plusieurs nouveaux élus, dont des ministres ainsi que le personnel politique qui devront être formés
  • Difficulté à faire avancer les dossiers pour les entreprises et les organisations
  • Présentation d’un budget
  • Formation plus longue des cabinets ministériels
  • Changements à la haute fonction publique

Scénario no 2 – Gouvernement minoritaire libéral

  • Durée de vie probable entre 18 et 24 mois
  • Vision gouvernementale à court terme
  • Gouvernance avec les partis d’oppositions
  • Possibilité d’alliance avec un ou plusieurs autres partis
  • Certaine continuité dans la vision gouvernementale
  • Certaine stabilité au niveau du personnel dans les cabinets ministériels et dans la haute fonction publique
  • Difficulté à faire avancer les dossiers pour les entreprises et les organisations

Scénario no 3 – Gouvernement majoritaire caquiste

  • Vision gouvernementale sur quatre ans
  • Premiers mois au ralenti, avec plusieurs nouveaux élus, dont des ministres ainsi que le personnel politique qui devront être formés
  • Changements à la haute fonction publique
  • Présentation d’un budget
  • Au cours des 100 premiers jours, présentation de mesures pour faciliter l’accès aux soins de santé de 1ère ligne et réouverture de la réglementation sur la légalisation de la marijuana dans l’objectif de la resserrer
  • Plus grande facilité à faire avancer des dossiers pour les entreprises et les organisations